Quand le FN transforme le conseil municipal en tribunal politique pour lyncher une enseignante héninoise

Motion Christine CogetC’est  la motion de la  honte. Mardi soir, sur les tables des conseillers municipaux, le FN avait déposé une motion pour condamner la directrice de l’école maternelle Pantigny, par ailleurs militante socialiste et ancienne élue d’opposition entre 2002 et 2009.

Au cours d’une intervention hallucinante, Laurent Brice, premier adjoint en charge des sports et rapporteur de la motion a procédé à un véritable lynchage public de Christine Coget, avec une grande lâcheté dans la mesure où Mme Coget n’est plus élue et était dans l’incapacité de se défendre.

Avec mes collègues du groupe « Agissons unis pour Hénin-Beaumont », j’ai défendu Christine Coget contre les attaques inadmissibles du FN qui accuse la directrice d’école d’avoir pris un arrêt maladie de complaisance en avril après la victoire du FN et d’annuler la kermesse et un voyage scolaire pour des raisons politiques. La motion présentée au conseil municipal mardi soir accuse Christine Coget de « bafouer les principes de neutralité et de continuité du service public » et demande au rectorat des sanctions contre la directrice d’école.

Hallucinant !

La motion frontiste est parfaitement diffamatoire et Christine Coget pourra bénéficier de la protection fonctionnelle de l’éducation nationale pour engager une plainte en justice. Aucun IEN ne peut laisser passer ce genre d’attaques contre une enseignante dans l’exercice de ses fonctions. Christine Coget sera évidemment soutenue par son inspecteur et par sa hiérarchie. Avec le FN à la mairie, les frais de contentieux risquent d’exploser, contrairement à ce que racontait Steeve Briois lors du conseil consacré au vote du budget…

Notre groupe d’opposition transmettra à Christine Coget le procès-verbal de la séance avec l’intégralité des propos tenus contre l’enseignante. Christine Coget est tout à fait en droit de porter plainte contre Steeve Briois, Laurent Brice, Bruno Bilde et Aurélia Beigneux, qui sont intervenus dans le débat et ont tenu des propos inadmissibles.

Les frontistes ont remis en cause la rectitude professionnelle de l’enseignante, en affirmant que la décision du conseil des maîtres de l’école de ne pas organiser de kermesse à la suite de l’absence de deux enseignantes était une opération de « représailles politiques » de Christine Coget contre le FN et une prise en otage des enfants. Apparemment, les frontistes veulent apprendre leur métier aux enseignantes de l’école Pantigny… Quelle est la légitimité des élus F-haine pour contester une décision pédagogique prise par l’équipe enseignante ?

Par ailleurs, à ce qu’on sache, l’organisation d’une kermesse ne figure nullement dans les obligations de service d’un professeur des écoles. Aucun tribunal ne suivra la municipalité Front National sur ce terrain. Aucun tribunal ne suivra une municipalité qui présente une motion nominative contre une enseignante en l’accusant d’être une « girouette politique« , d’être « odieuse« , de faire « régner la terreur » sur son école comme on l’a entendu hier sous les applaudissements de supporters fachos aussi bêtes que méchants…

Ces propos tenus en conseil municipal ne prouvent qu’une chose : la haine de l’extrême droite contre une de leurs adversaires politiques. Après Christine Coget, à qui le tour ?

Non contents de se permettre de juger de l’état de préparation des élèves pour leur spectacle de fin d’année et d’inventer à la directrice des obligations de service qui ne figurent dans aucun texte, Bruno Bilde et Aurélia Beigneux, l’adjointe aux affaires sociales, ont gravement diffamé Christine Coget et son médecin traitant en évoquant un « arrêt maladie de complaisance pour des motifs politiques ». M. Bilde et Mme Beigneux seraient-ils médecins ?

Comme enseignant et comme conseiller municipal, j’apporte à Christine Coget tout mon soutien en attendant que les tribunaux lui rendent justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>